Fiscalité

calculer les économies
Minimiser vos impôts

Les crédits d'impôts et les déductions fiscales combinés à une bonne planification fiscale vous permettront très certainement d'économiser gros !

L'impôt est calculé en fonction de votre revenu imposable. Pour déterminer votre revenu imposable, vous devez soustraire les déductions permises de votre revenu total. Vous pouvez ensuite réduire l'impôt à payer sur votre revenu imposable à l'aide des crédits d'impôt auxquels vous avez droit.

 

Une planification fiscale adéquate est un ensemble de petits gestes à poser tout au long de l’année. Cotisez à votre REER, déduisez les intérêts de vos emprunts, prêter à votre conjoint, fractionnez votre revenu ou déduisez les dépenses de votre immeuble locatif... voilà autant d'astuces auxquelles vous avez peut-être droit !

Calculatrice numérique
Fractionnement des revenus

Il est possible de fractionner le revenu de retraite entre conjoints. Cela permet de réduire non seulement l’impôt payé par le couple, mais aussi l’incidence sur les crédits d’impôt et les prestations fondés sur le revenu.

 

Notre système fiscal fonctionne de façon progressive. Plus vos revenus sont importants, plus votre taux d'imposition sera élevé. Il est possible de réduire l'impôt total du couple. Pour ce faire, le conjoint ayant les revenus de retraites les plus élevés en transfère une partie à l'autre.

 

Pour un couple résident au Québec, deux revenus faibles valent mieux qu'un seul revenu important! À titre d’exemple, si une seule personne d’un couple gagne un revenu de 100 000$, elle paiera plus de 32 000$ en impôt. Si les deux conjoints gagnent 50 000$, l'impôt de la famille s’élèvera à 23 000$. Le fractionnement de revenus peut donc s'avérer être très payant.

 Balance de
CELI ou REER

Nous savons tous qu'épargner n'est pas facile. C'est donc pourquoi chaque dollars mérite d'être investie de la façon la plus efficace possible. Taux d'imposition, flexibilité, protection, fractionnement du revenu, patrimoine familial. Voilà autant de terme que vous devrez comprendre avant d'arrêter votre choix.

 

Dans un environnement où l’épargne se fait rare, le CELI et le REER sont souvent en compétition plutôt qu’en association. Pour savoir lequel choisir, voici 6 éléments à considérer.

 

Fiscalité – Flexibilité – Fractionnement – Protection – Patrimoine familial